À propos

II – De la ligne de front à la ligne de fond : l’axe franco-allemand au cœur du projet
Cette dynamique de recherche et de sensibilisation est largement fondée sur une forte implication de la dimension franco-allemande en confiant l’activité de recherche dans les archives dans les deux pays et la confection de l’exposition à de jeunes historiens français et allemands (étudiants en Master) pour une durée de deux fois deux ans entre 2014 et 2017 et d’un an en 2018.
L’idée est triple :
• ancrer la dimension franco-allemande le plus en amont, dans la conception même du projet et sa réalisation, en les amenant à exercer une pratique historienne
• impliquer une génération pour qui la guerre est plus naturellement perçue comme une tragédie européenne, hors d’un strict cadre national, en les faisant travailler des thématiques croisées ou comparatives
• créer un réseau et des contacts interpersonnels entre des étudiants destinés à devenir des historiens professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *